Brésil : A la découverte du Pantanal

En Octobre 2018 ,je suis reparti au Brésil ,dans le Pantanal plus exactement ,en compagnie d’un petit groupe de Photographes . Après le voyage de 2017 dont j’étais revenu enchanté ,je voulais à nouveau revenir  dans ces lieux   magiques et observer à nouveau la faune si riche et extraordinaire de ce coin du Monde et  Nous n’avons pas été déçu : Jaguar ,Loutre géante,Tapir , grand fourmilier , Aras   ,Hérons  .Nous avons pu ,en 2 semaines apercevoir la plus grande partie des espèces mythiques de cette contrée et  C’est à ce voyage que je vous convie .

L’ancienne cuvette océanique du Pantanal est aujourd’hui la plus grande plaine inondée de la planète, et la troisième réserve de l´environnement du monde. Elle détient une des plus grandes concentrations de vie sauvage du globe. L´abondance des animaux fait de cette région un des endroits les plus propices pour l’observation de la flore et de la faune.

 

Placé dans le Bassin de Rio Paraguay, dans le cœur de l’Amérique du Sud, le Pantanal s’étend sur le Brésil, la Bolivie et le Paraguay avec une superficie totale de 210.000 km² (environ la moitié de la France). Approximativement 70% de cette surface se trouve dans le territoire brésilien, dans les États de Mato Grosso et de Mato Grosso du Sud.

La région comprend des écosystèmes bien variés tels que des corridors fluviaux, des forêts galeries, des zones humides et des lacs pérennes, des prairies et des forêts terrestres saisonnièrement inondées.

L’abondance et la diversité de la faune sauvage forment la caractéristique la plus spectaculaire du lieu. La faune de la région du Pantanal est en effet extrêmement diverse, et comprend 80 espèces de mammifères, 650 espèces d’oiseaux et 50 reptiles, et plus de 300 espèces de poissons.

On y trouve des populations denses d’espèces importantes pour la conservation telles que le jaguar, le cerf des marais, le fourmilier géant et la loutre géante. Le site est un des lieux de reproduction les plus importants pour des oiseaux typiques des zones humides tels que le jabiru ainsi que pour plusieurs espèces de hérons, ibis et canards. Les perroquets sont également nombreux avec 26 espèces répertoriées dans la région, dont un cousin, l’ara hyacinthe, est le plus grand psittacidé du monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En savoir plus : Le blog de Didier Larive ,qui faisait partie du Voyage et qui le relate si bien : Passeport pour le Monde

Plus de photos dans la Galerie : Brésil 2018

La galerie Brésil 2017

En 2019 ,je vais retourner au Pantanal . Si vous voulez vous joindre au Voyage  ,vous pouvez m’envoyer un mail  : Me Contacter 

Laisser un commentaire

Pour valider cet envoi, trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4. *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Gérard David - Pour toute utilisation des photos merci de me contacter - For any use of these images please contact me