Inde

19 Fév

La quête du leopard des neiges

DansBlog,Inde,leopard des neiges par Gerard / 19 février 2017 / 0 Commentaires

http://www.faunesauvage.fr/fssite/a-la-recherche-du-leopard-des-neiges-avec-gerard-david/

L’article que j’ai écrit pour le Blog Faune Sauvage sur le leopard des neiges

 

1/ Pourquoi le choix de suivre cette espèce en particulier ?

Je vais en Inde depuis de très nombreuses années pour observer la faune qui y vit, le tigre bien sûr, mais aussi  les très nombreuses espèces emblématiques de ce pays continent. J’aime les félins et la montagne  il était presque logique que je parte à la rencontre du léopard des neiges

2/ La panthère des neiges est mise en avant sur la bande-annonce du nouveau documentaire de la BBC, Planet Earth II. Est-ce le symbole ultime de la faune sauvage menacée partout dans le monde, préservée uniquement parce que vivant dans des contrées inaccessibles ?

Je ne sais s’il s’agit d’un symbole mais je présume que le challenge de filmer le léopard des neiges dans son milieu naturel a du motiver les réalisateurs de ce film. Peu de documentaires ont été réalisés sur ce félin mystérieux et solitaire en raison surtout des difficultés à l’atteindre et à l’observer. Jusqu’à maintenant, son aire d’existence l’avait protégé mais malheureusement les nuages s’amoncellent sur son avenir.

3/ Pouvez-vous nous faire un rapide état des lieux sur l’espèce : répartition géographique, statut IUCN, menaces, mesures prises pour sa conservation par des états ou des ONG…

Estimée entre 4000 et 6500 individus ,la population de léopard des neiges se répartit sur les quelques 1.8 millions de km2 de l’arc himalayen :on le rencontre  dans les12 pays de cette zone : Afghanistan ,Bhoutan ,Chine ,Inde ,Kazakhstan , Kirghizstan, Mongolie ,Népal ,Pakistan ,Russie , Tadjikistan ,Ouzbékistan . Ils vivent généralement à des altitudes élevées, entre 2700 et 5000 mètres d’altitude

Il est classé EN (en danger) selon la terminologie UICN  et comme pour de nombreuses autres espèces ,la menace provient de plusieurs facteurs : Perte d’habitat (principalement en raison de l’accroissement de l’élevage, même à haute altitude ) ,diminution  du nombre de proies (ongulés sauvage ,en compétition avec le bétail pour la nourriture ) ,  le braconnage et le commerce illégal .

Conscient du symbole que représente cet animal mythique, les 12 pays concernés ont en 2013, à Bichkek (Kirghizstan) décidé de la mise en place d’un programme majeur de protection : « Global Snow Léopard and ecosystem protection program « .Coordonnant l’action des ONG qui agissent globalement ou  localement, définissant les grands axes de la protection et moyens à mettre en œuvre, cette organisation présidée aujourd’hui par les plus hautes instances politiques des pays concernés n’oppose pas l’animal et l’homme  mais vise plutôt à  intégrer ce dernier au cœur de la cohabitation et de la protection

En savoir plus →

15 Juin

Sur la piste du léopard des neiges

DansBlog,Inde par Gerard / 15 juin 2016 / 2 Commentaires

ma fascination pour les grands félins n’en finit pas ,loin s’en faut . En Inde ,sur les hautes terres de l’Himalaya vit un animal mythique que les ladakhis nomment « grey ghost  » ,le fantôme gris , Shan en langue locale ,je veux parler du léopard des neiges . En 2015 ,je m’étais déjà rendu  dans cette région pour tenter d’apercevoir cet animal si discret et rare . 2 semaines de séjour et une observation lointaine sur une crête de 10 secondes seulement . Avec les ami(e)s qui m’accompagnaient ,nous avions décidé de repartir en mars 2016 avec l’espoir de voir enfin ,dans de bonnes conditions ,le maitre des montagnes .j’étais aussi resté en contact avec Koustub Sharma , coordinateur scientifique du programme de protection du léopard des neiges ,rencontré à Delhi  ,revu à Paris en Decembre lors de la Cop 21 .Je suivais ainsi les efforts mis en œuvre pour protéger le félin dans les pays de l’arc himalayen .

c’est cette aventure que je vais vous conter .

les expéditions organisées pour observer le léopard des neiges se déroulent en hiver et à des altitudes élevées ,autour de 4000 m . les conditions météorologiques rencontrées peuvent être extrêmement rudes ,températures très basses (-25°C ) ,neige ,vent ,bref des conditions de haute montagne hivernale . la préparation des équipements est primordiale et se fait avec le plus grand soin : les vêtements d’abord ,avec les multiples couches polaires (haut et bas ) ,la doudoune d’expédition , gants et bonnets adaptés ,les chaussures de montagne et les chaussettes « très « chaudes . puis le matériel de bivouac : matelas gonflable « chauffant  » (type thermarest ) ,duvet de montagne ( type Valandré Neo Thor , conçu pour offrir un confort incomparable jusqu’à -40 °C )  ,un drap de soie (thermolite ) ,une thermos pour conserver un peu d’eau chaude ,des sacs étanches (Zoelzer)  pour le transport et la protection des matériels et équipements ,sans oublier les bâtons de randonnées en carbone (allégés au maximum ) et éventuellement des crampons légers ,très utiles lors de la traversée des rivières gelées .

je savais l’importance du matériel et fort de ma première expérience ,j’avais décidé de ne pas négliger le moindre détail : les longues heures d’affut dans le froid et les intempéries peuvent vite devenir un véritable calvaire si l’on n’est pas correctement équipé . idem pour la nuit où la recuperation « au chaud  » est vitale si l’on veut être bien en forme pour les marches d’approche du petit matin

Bien sur ,le meilleur des équipements ne sert à rien si l’équipe d’expédition locale n’est pas à la hauteur ,mais de cela je n’avais aucun doute . Lors de  mon voyage en 2015 ,j’avais pu apprécier le professionnalisme ,les compétences et la gentillesse des ladakhis chargés de nous guider et nous encadrer : des montagnards endurcis ,souriants et tellement gentils . Pour 2016 ,avec mes amis indiens ,nous avions choisi une nouvelle équipe elle aussi spécialiste du léopard des neiges  . nous étions prêts ,avec des attentes très fortes ,mais conscients des aleas et des incertitudes liés à un tel voyage .

carte inde nord

Nous quittons New Delhi le plus rapidement possible ,sa pollution ,son bruit pour rejoindre Leh ,la capitale du Ladakh ,situé (déjà ) à 3500 mètres d’altitude

ladakh_Inde_25-03-2016_426

Nous survolons l’Himalaya et pouvons admirer les sommets enneigés ,les rivières et lacs  gelés . En descendant de l’avion ,nous sommes tout de suite plongés dans l’ambiance . Nous allons séjourner deux jours à Leh ,pour nous acclimater à l’altitude et aussi faire nos premières observations animalières . des journées de « repos » pour nous assurer que personne ne souffre de la raréfaction de l’oxygène et pour préparer notre corps à un séjour prolongé à plus haute altitude .Des journées consacrées à la découverte de cette région et ses monasteres bouddhistes

ladakh_Inde_13-03-2016_112

_IN23149

le monastere de Thiksey

 

C’est surtout au bord de l’Indus que se concentre la faune : quelques mammifères (renard ) mais surtout des oiseaux ,dont le très rare bec d’Ibis tibétain

ladakh_Inde_15-03-2016_221

Bec d'ibis_Inde_14-03-2016_57

le séjour à l’hôtel est aussi l’occasion de finaliser la préparation de  nos équipements (y compris photographique) et d’optimiser le rangement ,avant d’aborder la montée vers le parc national d’Hemis

Avec notre équipe ,nous allons rejoindre la vallée de Rumbak ,qui sera le point de départ de nos randonnées quotidiennes . Nous ne manquerons pas de déposer des offrandes autour d’un chorten ,pour nous attirer les bonnes grâces des Dieux . le bouddhisme est très présent  et régit la vie des habitants .

voyage Ladakh

une heure de route depuis Leh et nous faisons connaissance avec notre équipe ,porteurs ,cuisiniers ,spotteurs , au début de la piste caillouteuse et escarpée . Les bagages sont chargés sur les chevaux et nous commençons la lente montée ,qui doit nous amener au  site du camp de base,à 4000 mètres d’altitude

 

making of_Ladakh_Inde_15-03-2016_32

Ethnique_Ladakh_Inde_15-03-2016_116ladakh_Inde_18-03-2016_289

Le site du Camp de Base ,prés du village de Rumbak

making of_Ladakh_Inde_19-03-2016_120

Surprise au petit matin ,le neige est tombée pendant la nuit : mais il ne fait pas froid

Chaque matin , peu après le lever du soleil ,nous quittons le camp pour aller observer les crêtes alentours et tenter d’apercevoir le léopard des neiges making of_Ladakh_Inde_17-03-2016_95

De très longues heures de quête ,à la recherche du moindre indice de présence . Parfois notre imagination s’emballe ,lorsque nous identifions la trace d’un animal passé récemment :  ici « juste « un loup tibétain _DSC0366

 parfois ,c’est du ciel que vient la « lumière  » et la vision magnifique d’un Gypaète barbu tournoyant au dessus de nos têtes

Gypaete_Inde_22-03-2016_106

Des jours durant ,nous marchons dans la montagne pour tenter d’apercevoir le moindre signe de vie : des ongulés ,bharals ,bouquetins ,mais point de félins

_IN11403

_IN11908Et puis un matin ,à proximité du camp ,nous apercevons la silhouette élancée et vive d’une belette des montagnes

Belette_Inde_20-03-2016 -054

une heure de cache cache ,entre les rochers à sauter ,virevolter ,courir ,bref la magie

Et puis un matin ,à l’issue d’une séance de recherche encore infructueuse (nous sommes là depuis plus d’une semaine )  ,nous recevons une information capitale : Un léopard des neiges a tué deux veaux dans un village d’une vallée voisine ,Matho . Il semble vouloir rester prés de ses proies mais rien n’est sûr avec le félin .  Toute la journée ,nous recevrons des informations sur la présence du léopard. Le lendemain matin ,Namgyal ,notre guide nous annonce triomphalement que le léopard a encore passé la nuit prés du village  . Nous décidons de quitter notre camp pour rejoindre la vallée de Matho ,en espérant que le fantôme de l’Himalaya nous attendra : il nous faut d’abord rejoindre la route ,où  2 voitures nous attendent ,contourner Leh puis remonter vers le village : 3 longues heures à espérer . enfin nous traversons le village et nous abandonnons la voiture

ladakh_Inde_21-03-2016_375

Malgré l’altitude (3800 mètres ) ,nous forçons le pas , sans nous douter de ce qui nous attend . un rassemblement à 100 mètres de là nous indique un événement exceptionnel

Nous apercevons d’abord un groupe de photographes et d’observateurs ,toute lunette et boitiers déployés

making of_Ladakh_Inde_21-03-2016_165

Nous levons la tête et soudain silhouette si caractéristique du léopard des neiges nous apparait : Il n’est qu’à 200 mètres de nous ,perché sur un surplomb rocheux

Leopard_Inde_21-03-2016_6Commence alors une longue veille qui durera 2 jours auprès de notre « sympathique « nouvel ami . comme le village est tout proche ,nous passerons la nuit confortablement installé dans une maison ladakhi ,un « homestay  » ,le gite rural local . Chaleur ,confort ,excellent nourriture : tout y est mais surtout la présence surréaliste du félin si prés de nous . malgré la présence  humaine ,le léopard va rester prés de ses proies plus de 5 jours . Chacun veille à ne pas s’approcher  ,au risque de l’effrayer

Leopard_Inde_22-03-2016_219Pour beaucoup de ladakhis ,il s’agit d’une première ,car si chacun a entendu parler de « Shan  » peu l’on vu réellement et surtout d’aussi prés : Enfants à la sortie de l’école ,moines venus du monastère voisin ,villageois ,ce sera un flot presque ininterrompu qui se succédera autour des lunettes d’observation . c’est à une grande fête naturaliste qu’il nous est donné de participer .

making of_Ladakh_Inde_21-03-2016_167

après 19 heures passées là ,nous décidons de rejoindre le camp de base ,le cœur plein d’allégresse et heureux d’avoir pu (enfin ) approcher et contempler le maitre des montagnes

les 2 jours suivants seront joyeux et c’est le cœur en fête que nous quitterons les montagnes de la vallée de Rumbak

_DSC5078un immense merci à notre fabuleuse équipe et à bientôt

Plus d’images dans la Galerie

Pour vous joindre à la prochaine expédition en mars 2018 ,sur les traces du léopard  des neiges

en savoir plus sur le leopard  des neiges : Global Snow Leopard & Ecosystem Protection Program

25 Nov

Les Félins de l’Inde , du 25 Novembre au 9 Decembre 2017

DansEscursia,Inde,Stages - Voyages,Tigres par Pierre / 25 novembre 2014 / 0 Commentaires

tigre_inde_04-12-2008-378-cadre

voyage photo  Les félins de l’Inde : Tigres et Léopards

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir côtoyer le plus grand félin  de notre planète ? Au sein d’une nature préservée dans les Parcs de Nagzira et de Tadoba  , vous pourrez lors de ce voyage photo approcher cet animal en sursis, voir même en péril. Bien sur, il faudra « mériter » cette rencontre avec le tigre … et espérer, car même s’il est très présent dans ces deux parcs, le voir n’est jamais assuré.Dans le parc De Nagzira ,nous chercherons à approcher l’autre félin emblématique ,le léopard

Mais la  faune de ces 2 parcs est d’une très grande diversité : Gaur (Bison Indien ) ,Dhole (Chien sauvage ) ,Hyène ,Chat des marais ,Sambar ,Ours Lippu sans oublier de tres nombreux oiseaux . Bref ,un paradis pour les observateurs de la nature et les photographes
Ce voyage observation des animaux  de  Inde se fait dans l’intimité d’un petit groupe et aussi en toute humilité ; ce qui est la spécificité de nombreux voyages photos animaliers …

 

En savoir plus
Réservation auprès  de l’Agence Escursia

Pour plus d’informations, me contacter

 

 

08 Déc

Assam – Ultime Terre Sauvage, Inde, du 8 au 21 Decembre 2017

Rhinoceros unicorne indien

voyage photo en Inde, en Assam

C’est en Assam, au Nord Est de l’Inde, entre le Bhoutan et la Birmanie, entre l’Himalaya et les grandes plaines alluviales que je vous propose de découvrir une biodiversité d’une richesse inégalée et de partir à la rencontre de quelques-unes des espèces animales les plus rares. Ici l’approche des Big Five de l’Inde (Éléphant, Buffle, Rhinocéros, Léopard et Tigres) sera notre but mais d’autres espèces aussi emblématiques sont bien présentes : Gibbons de Hollock ou Langurs dorés, Dauphins  du Gange, Ours Lippus, Panthères nébuleuses ou Panthères noires, Calaos Casqués (450 espèces d’oiseaux sont présentes). A pied, en 4*4, en Bateau ou à dos d’éléphant, nous sillonnerons les espaces naturels, Réserves, Parc Nationaux ou simplement bras du Fleuve Brahmapoutre, en quête de belles rencontres et de belles images, de l’aube au coucher du soleil.

En savoir plus

pour plus d’informations, me contacter

 

26 Fév

Des Tigres et Des Hommes, en Inde, du 26 Fevrier au 9 Mars 2018

Voyage photographique en Inde - Gérard David

Voyage photographique en Inde

Dans le cadre du Parc national de Corbett, aux confins de l’Himalaya, nous suivrons la trace des grands  photographes de nature et réaliserons  des images de paysages et d’animaux libres, farouches dans leur environnement naturel. Nous vous initierons aux techniques propres à la Photographie animalière, en voyage lointain.Ces techniques maitrisées, nous chercherons à saisir les plus belles attitudes et comportements, si nous avons l’opportunité de les observer.

 

Ce voyage est organisé dans le cadre de la 

En savoir plus
Réservation auprès de la Nikon School
Pour plus d’informations, me contacter

09 Mar

Ladakh , A la recherche du léopard des neiges ,du 9 au 24 Mars 2018

DansInde,leopard des neiges,Stages - Voyages par Gerard / 9 mars 2016 / 0 Commentaires

 Voyage Photo , »spécial  » Léopard des neiges

Leopard_Inde_22-03-2016_222

Après 2 voyages   couronnés de succès  en 2015 et 2016 , je vais retrouver mes amis ladakhis en mars 2018 pour une nouvelle expédition « hivernale « sur les traces du léopard des neiges

je vous propose de vous joindre à moi , pour une expérience unique qui vous permettra de découvrir le monde minéral où vit ce félin mystérieux et furtif ,mais où la chaleur des habitants vous réchauffe à chaque instant .

Les monts enneigés et les pentes hostiles de l’Himalaya ont fasciné l’homme depuis des siècles. Quelques-uns ont essayé de conquérir les sommets, peu ont réussi, et la majeure partie ces zones de montagnes fascinantes reste inexplorée. Encore plus mystérieux sont les trésors du monde vivant que ces montagnes accueillent. Le léopard des neiges, d’une beauté indicible, est l’un des félins les plus mystérieux du  monde,  et il reste rarement observé à l’état sauvage. Cette espèce menacée d’extinction est l’un des plus  rares félins et ils sont aussi beaux qu’énigmatiques. Avec leur épaisse fourrure et leur queue touffue, ces prédateurs de la très haute montagne doivent résister à un environnement  particulièrement hostile. Cet hiver, nous partons dans une quête pour rencontrer cette créature insaisissable dans son propre monde, un monde où peu d’hommes ont osé se rendre.

Dans notre quête, nous sillonnerons la vallée de Rumbak, découvrant la beauté austère du Ladakh et la chaleur de ses habitants. Chaque jour, entre 3500 et 5000 mètres d’altitude, nous partirons à la rencontre des hôtes de ces montagnes magnifiques La rare végétation subalpine abrite le bouquetin d’Asie, le Lynx, le loup tibétain, la belette des montagnes  et le Barhal. Dans un environnement d’une beauté grandiose  et  avec le rêve  de voir  la créature quasi mythique, le « fantôme des montagnes », la quête du léopard des neiges  est une expérience au-delà des mots, au-delà du sauvage.

 la galerie photo

Le récit de l’expédition en mars 2016

 

Pour plus d’informations ,me contacter